menu déroulant essai

Rechercher dans ce blog

mercredi 4 janvier 2012

Mon avis sur : "Un nid sur la fenêtre" de D. Donadieu-Rigaut et M. Le Quellec


32 pages (Album couverture cartonnée)
 Format : 22*22 cm
Editeur : Editions du Jasmin (2011)
ISBN : 9782352840459






Voici ma critique de :

« Un nid sur la fenêtre» écrit par Dominique Donadieu-Rigaut et illustré par Maryvonne Le Quellec.


Tout d'abord parlons de la couverture du livre :

Comme c'est souvent le cas pour les albums jeunesse, l'illustration de couverture est directement tirée d'une page intérieure. Une technique de collage de papiers divers qui forment un nid d'oiseau, le tout sur fond blanc. Personnellement, je n'ai jamais été une grande fan de ces techniques d'illustration mais l'impact sur les enfants semble être plutôt positif à en croire la réaction de ma fille de 4 ans.


Voici le résumé figurant au dos de l'album :

« Monsieur et madame Pigeon attendent un heureux événement pour ce printemps. Il faut tout préparer pour cette belle arrivée, construire un nid douillet pour accueillir le bébé. Mais tout ne se passe pas comme prévu...»



Allons-y ! Parlons un peu des personnages.

Les personnages sont au nombre de deux : Monsieur et Madame Pigeon. Monsieur Pigeon est le bricoleur de l'histoire, c'est lui qui se charge de la construction du nid. Il travaille avec "soin, intelligence et minutie".

Madame Pigeon porte la vie en elle. Elle contemple son mari en plein travail, cherchant à tout prix à ne pas le gêner. Mais Madame Pigeon est de nature très curieuse : dès que Monsieur Pigeon a le dos tourné, elle en profite pour aller jeter un oeil de plus près à la construction... et fait une énorme bêtise ! En voulant essayer ce nid qui lui semble tellement parfait, elle le démolit.



Passons à mon avis général sur ce livre.

L'avis sera triple 

Mon avis en tant que maman :

J'ai trouvé cet album plutôt amusant si on le prend au premier degré, comme les enfants à qui il s'adresse sont censés le faire.

En revanche, en poussant mon examen plus loin, je trouve que Monsieur et Madame Pigeon, censés représenter un couple sur le point d'accueillir leur premier enfant, sont complètement stéréotypés : le représentant masculin qui bricole, sa compagne qui se contente de regarder de loin, d'observer son époux avec fierté, en prenant garde de ne pas se trouver dans ses pattes. Cette même compagne qui est rongée par la curiosité et profite que son mari ait le dos tourné pour aller l'assouvir. Je trouve que dans cette histoire, Madame Pigeon a un rôle plutôt négatif : on nous la montre impatiente, curieuse, maladroite, un peu idiote. Tandis que Monsieur Pigeon a le beau rôle : il force l'admiration de par son intelligence, est minutieux et a de l'or au bout des pattes et du bec (son nid est un véritable chef-d'oeuvre !). ^^

Mais ne nous égarons pas. Cette analyse en profondeur très personnelle est le fruit de la réflexion d'une maman. Intéressons-nous plutôt à l'avis du public visé par cet ouvrage, à savoir les enfants à partir de 3 ans.


L'avis de ma petite de 4 ans :

Contrairement à moi, ma petite chipie de 4 ans a beaucoup aimé les illustrations et l'histoire. Malgré la quantité de texte assez importante, elle n'a pas décroché une seconde et a semblé être captivée jusqu'à la fin. La fin, parlons-en justement : ma puce a eu un peu de mal à interpréter les deux dernières pages, celles qui suivent directement la destruction du nid et ne comportent aucun texte. Elle a donc fait marcher son imagination pour tenter de comprendre ce que ces dernières images racontaient.


L'avis de ma grande de 9 ans :

Même si l'album ne s'adresse pas vraiment à sa tranche d'âge, j'ai souhaité le tester auprès de ma grande de 9 ans afin de comparer son avis à celui de sa petite soeur, histoire de voir si le petit soucis de compréhension des dernières images n'était qu'une histoire de maturité. L'avis de ma grande a été une copie assez conforme du ressenti de sa petite soeur : elle a eu un peu de mal à décoder les deux dernières double-pages.



En conclusion :

Un album qui séduit les petits grâce à son histoire simple, ses graphismes, ses personnages (les enfants adorent les animaux, c'est bien connu. ;-) ) mais qui pèche un peu par la difficulté d'interprétation des deux dernières illustrations.
Peut-être que le but de ces deux images est de faire réfléchir nos chères têtes blondes et les pousser à faire marcher leur imagination ? En y pensant bien, c'est peut-être voulu.


Je tiens à remercier chaudement le site Babelio.com et les éditions du Jasmin pour nous avoir permis de découvrir cet album dans le cadre d'un partenariat Masse Critique.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire