menu déroulant essai

Rechercher dans ce blog

mercredi 20 février 2013

Interview-chat d'Henri Loevenbruck


Il était une fois sur le forum l'Alchimie des mots...

Avant la fermeture de l'Alchimie des mots, j'ai tenu à sauver tous les compte-rendus des interviews-chat que nous avions animées, Sélène et moi, afin de ne pas voir ces merveilleux moments d'échange disparaître en fumée.

C'est avec beaucoup d'émotion que je les partage avec vous sur ce blog.
En espérant que vous prendrez  autant de plaisir à les découvrir (ou les revivre) que nous avons eu à accueillir tous ces auteurs bien sympathiques.

** Avertissement : ces interviews ont été faites lors d'un tchat, ce qui peut expliquer que des fautes de frappe ou d'orthographe puissent être présentes et que certaines phrases puissent s'avérer un peu maladroites. Nous avions préféré conserver le texte en l'état pour ne pas perdre une miette de la spontanéité de ces échanges en direct. ;-)

Voici donc en exclusivité la retranscription intégrale 
de l'interview-chat de :
   


 
-->
AVERTISSEMENT : suite à un petit incident technique, nous n'avons pas pu récupérer le texte original des 18 premières minutes de l'interview (qui a tout de même duré 1h30). Nous avons donc essayé de reconstituer le début de la conversation du mieux que nous avons pu. Une ligne de pointillés a été placée à l'endroit où le texte original commence réellement.
* * *
* *
*


Début de la séance :[21:00:00 16/02/12] 

Sélène :
Bienvenue à tous sur le forum l'Alchimie des mots pour cette interview-chat.
Je souhaite tout d'abord rappeler rapidement le déroulement de la séance aux membres du forum présents ce soir.
Pour ceux qui ont assisté à la dernière séance, vous pourrez constater que nous avons apporté quelques petites modifications à l'organisation.
J'ouvre la session en posant les premières questions. Une fois que notre invité aura répondu, j'écrirai les mots " A qui le tour ?" Vous aurez le droit de vous manifester en envoyant un simple "moi".
Je vous donnerai la parole dans l'ordre de votre manifestation afin que vous puissiez poser votre question à notre invité.
Je vous demanderais de ne pas intervenir tant que je ne vous aurais pas accordé la parole afin de ne pas perturber le bon déroulement de l'interview.
Contrairement à la dernière séance, je vous demanderai de ne poser qu'une question à la fois afin que chacun puisse participer. Évidemment je ferai autant de tour de table que nécessaire et ainsi jusqu'à la fin de la séance.

Ce soir, nous avons le plaisir d’accueillir Henri Loevenbruck. Bonsoir Henri.

Henri Loevenbruck :
Bonsoir à tous.

Sélène :
Henri, pourriez-vous vous présenter brièvement à nos membres et nous dire ce qui vous a séduit dans ce projet d'interview-chat ?

Henri Loevenbruck :
Et bien, je suis écrivain, auteur-compositeur et interprète, voilà pour la présentation... quand à l'interview, j'aime me rendre disponible pour les lecteurs autant que je le peux.

Sélène :
Je viens de terminer votre dernier roman "L'Apothicaire" sorti en octobre dernier. L'histoire se déroule en 1313 et j'aimerais que vous m'en disiez un peu plus sur le travail de recherche que vous avez dû accomplir pour écrire cette histoire.

Henri Loevenbruck :

Ce roman m'a pris cinq ans, trois ans de recherches et deux ans de rédaction. C'est le roman qui m'a demandé le plus de travail mais qui m'a également donné le plus de plaisir.
Durant ma phase de recherches, je consulte des ouvrages en bibliothèque, j'interroge des experts... Pour l'Apothicaire, j'ai même fait le trajet jusqu'à Compostelle en moto pour connaître visuellement les lieux que je décris dans l'histoire.

Sélène :
Merci Henri. Cile, à toi l'honneur.

Cile :
A quel âge as-tu commencé à écrire ?

Henri Loevenbruck :
J'écris depuis toujours et j'écris plus que je ne lis.


Sélène :
A toi Rayhina.
-------------------------------------------------------------


Rayhina : 
Merci je suis une lectrice occasionnelle et j'ai eu du mal avec votre derniers opus mais je voudrais découvrir quelles sont les créatures mystiques que vous aimez le plus ?

Henri Loevenbruck : 
Alors...
Pour les créatures mystiques...
Euh... Comment dire ? Je ne crois pas qu'il y en ait que j'aime particulièrement plus que les autres, mais j'ai écrit trois romans à ce sujet, la trilogie de Gallica, dans laquelle j'appelais les créatures fantastiques "Les Brumes"...

Rayhina : 
Oui je suis de Centrafrique et elles peuplent le quotidien si je peux me permettre de parler ainsi.

Henri Loevenbruck : 
Maintenant, je peux te dire quel est l'animal bien réel qui a ma faveur, c'est le Loup :-)
Mes deux trilogies de Fantasy, La Moïra et Gallica, sont consacrées aux loups...
C'est un animal qui me touche, parce qu'il a été massacré dans mon pays, et que son retour a posé des problèmes qui illustrent bien la question du "vivre ensemble" et la difficulté qu'ont certains à accepter "l'étranger" dans leur pays...
Voilà...
Et pour finir, si je n'ai pas de créature fantastique préférée, j'ai en revanche un personnage légendaire que j'aime beaucoup, pour des raisons symboliques évidentes, c'est Peter Pan...
Le petit garçon qui ne veut pas grandir... Et qui habite à Never Land, le pays où l'on n'atterrit jamais ;-)
Rayhina :
Excellent.

Henri Loevenbruck : 
Confidence : j'ai même un Peter Pan tatoué sur le bras, mais ne le dites à personne.

Rayhina : 
c'est promis. Merci à vous.

Henri Loevenbruck : 
Daweed ?

laetitia : 
Peter pannnnnnnnnnnnnnnnnnnnn (désolée Sélène, C'était plus fort que moi!!! Henri là on va devenir amis!!!!!)

Selene : 
Daweed, ta question s'il te plaît. Sinon je laisse la parole à un autre membre

Daweed : 
J'avoue que je vous connais depuis pas très longtemps , j'ai parcouru le rasoir d'Ockham et j'ai été bien surpris. Je suis passionné par Monsieur Werber et Monsieur Chattam. Mais une question. dans ces deux personnages lequel est le plus bizarre ^^ ? Car ils sont tous les 2 dans l’écriture fantastique (plus M. Werber que M. Chattam). Et quand venez vous sur Boulogne voir votre cousin?

Henri Loevenbruck : 
Ouh, la... Alors, Daweed, il y a plusieurs questions..
Qui entre Bernard et Maxime est le plus bizarre, c'est ça ?

Daweed : 
Oui

Henri Loevenbruck : 
Ils sont bizarres tous les deux, comme tous les membres de la Ligue de l'imaginaire ! Bernard a une idée folle toutes les trois minutes, il est très drôle, a beaucoup d'humour, et c'est un ami fidèle depuis près de quinze ans. Quant à Maxime, il faut avoir visité son bureau pour savoir que ce type est complètement fou, et je l'adore !!! C'est un garçon très chaleureux, très intelligent, et lui aussi très fidèle en amitié.
Pour ce qui est de mon cousin à Boulogne, si tu parles de Boulogne sur mer, j'en ai plusieurs ;-) Et je vais essayer d'aller les voir au Printemps.

Daweed : 
Ok, je parle de Jean Baptiste. Je vous remercie Monsieur.

Henri Loevenbruck : 
C'est à Laouretta ?

laouretta : 
Vous dites avoir mis plusieurs années pour vous documenter, mais, comment savez vous ce dont vous auriez besoin?

Henri Loevenbruck : 
Très bonne question !
En général, voilà comment ça marche :
D'abord, j'ai l'idée d'un roman. Idée assez flou, où se rencontrent une idée d'histoire, une idée de contexte, et une idée de personnage.
Je commence par faire un premier synopsis, très court qui fait une ou deux pages...
L'architecture n'est pas encore décidée... Mais cela me permet de voir quels sont les sujets sur lesquels je vais devoir me documenter.
Par exemple, pour l'Apothicaire, j'ai tout de suite su que j'allais devoir me documenter ENORMEMENT sur le Paris du XIVème siècle, sur le pèlerinage de Compostelle, sur la pharmacie au moyen-âge. Ce sont donc les trois sujets principaux sur lesquels j'ai dû me documenter.
Au fur et à mesure de la documentation, en tâche de fond si je puis dire, je travaille mon histoire.
C'est à dire que je trouve de nouvelles idées, notamment grâce à mes recherches, et je commence à voir une architecture. Ça me permet d'approfondir ma doc, et d'aller voir des spécialistes pour leur poser des questions précises sur des sujets que je n'ai pas abordés dans mes lectures...

Lana :
Parlez-nous de votre toute première soumission de manuscrit : avez-vous galéré pour vous faire éditer ? J'avoue que le fait de penser que de grands écrivains comme Stephen King ont eu des débuts très difficiles, m'aide à garder espoir.

Rayhina : 
Moi aussi Lana.

laouretta : 
Et moi aussi.

Henri Loevenbruck : 
Oui, l'histoire de Stephen King est un réconfort pour bien des jeunes écrivains ;-)

Rayhina : 
Elle nous réconforte tous en fait.

Henri Loevenbruck : 
Moi, j'ai eu beaucoup de chance... En fait, je me suis d'abord fait connaître comme critique littéraire, journaliste, et rédacteur en chef de SF-Mag, dans les années 1990... Et j'ai publié des nouvelles à droite à gauche, dans des fanzines, jusqu'à ce qu'un jour un directeur de collection chez Baleine me dise qu'il avait aimé ma nouvelle et me propose d'écrire un roman... "Combien de temps il te faut pour écrire un roman ?"... J'en avais une bonne dizaine dans mes tiroirs, certes, inachevés, mais ça n'a pas été dur d'en choisir un... Et c'est ainsi que, sans passer par la pénible étape de la recherche d'éditeur, j'ai eu la chance d'être publié à 25 ans...
Ensuite, je suis parti chez Bragelonne, maison d'édition qui a été fondée par mes amis de l'époque, ceux que j'avais embauchés dans Sf-mag... Ayant participé activement à la création de Bragelonne (ce que certains semblent avoir oublié depuis, hahahaha), c'est tout naturellement que j'y ai publié ma première trilogie de Fantasy...
Voilà.

Lana : 
Merci pour cette réponse qui prouve que chaque parcours est différent et qu'il n'existe aucune règle précise. J'espère vivement que mon parcours personnel ressemblera au vôtre.

Henri Loevenbruck : 
Il n'y a qu'une seule règle d'or pour devenir écrivain : la persévérance.
Mais attention, contrairement à ce qu'on peut croire, même quand on la chance de "réussir", ce qui est mon cas, ce n'est pas un métier facile... Certes, c'est plus amusant que de bosser à la chaîne dans une usine, mais c'est un métier épuisant (vous verriez ma tête en ce moment même...), qui demande beaucoup de discipline, et on passe mine de rien la plupart de ses journées collé devant un ordinateur. Ensuite, d'un point de vue financier, ce n'est pas facile pour tout le monde, et les écrivains gagnent souvent bien moins leur vie qu'on ne l'imagine, surtout quand le succès n'est pas au rendez-vous... Quand on sait que les places sont très chères, cela fait donc un métier assez "stressant"... Je ne dis pas ça pour vous décourager, hein, mais plutôt pour vous armer ;-)

Selene : 
Laetitia c'est à toi.


laetitia : 
Euh question stupide me montreras-tu ton tatouage Peter pan? Et plus sérieusement... qu'est ce qui t'a plu dans le roman de James Mathew Barrie ? (si tu l as lu)

Henri Loevenbruck : 
Non, je ne te montrerai pas mon tatouage, je ne le montre qu'à mon amoureuse, mes enfants, et les gens qui vont à la plage avec moi :-)

laetitia : 
SNIF!

Henri Loevenbruck : 
Ou alors faut que tu ailles à la plage avec nous :-)

laetitia : 
OK bonne réponse. Chouette !

Henri Loevenbruck : 
Pour ce qui est du roman de Barrie... Ouh, là, c'est un long sujet...
Tiens, j'ai une idée : j'ai écrit une chanson sur le sujet, je vous copie ici les paroles.

LE SYNDROME PETER PAN (Paroles : Henri Lœvenbruck / Musique : Stéphanie Lœvenbruck)

Pour que mon enfance
S’envole pas
J’ai pris toutes les chances
Sur mon bras Tatoué la silhouette
D’un enfant
Cherchant sa Clochette Peter Pan !
J’ai pas mis d’cage
J’croise les doigts
Faudra qu’tu s’ras sage
T’envole pas !
Je dois te dire, maman
Que j’veux pas mourir
J’veux même pas vieillir
J’ai l’syndrome Peter Pan
J’veux jamais partir
J’ai l’syndrome Peter Pan !
J’me réveille souvent
Tu t’en doutes
Le corps tout tremblant
Plein de gouttes
J’ai peur qu’ça s’arrête
Tout à coup,
La vie est une fête,
J’en suis fou !
C’est pas qu’ça m’obsède,
Ou si peu…
Je cherche un remède
Dans tes yeux.

REFRAIN

J’ai peur que clochette
Un beau jour
Me dise « faut qu’t’arrêtes Mon amour »,
Alors je dis rien
J’fais semblant
De croire qu’on s’ra bien
Dans cent ans
J’noircis mes brouillons
Et j’oublie
Quand viendra l’bouillon
De minuit !
Quand viendra l’bouillon
De minuit !
Je dois te dire, maman
Que j’veux pas mourir
J’veux même pas vieillir
J’ai l’syndrome Peter Pan
J’veux jamais partir
J’me fais du mauvais
Sang pour rien
Je crèverai jamais
Tu sais bien
J’suis avec la belle
Et l’dragon
Dev’nu immortel
T’as raison !
J’peux dormir tranquille
Au pluriel
J’ai trouvé mon asile
Sous leurs ailes
Sous leurs ailes

Voilà... Les paroles ont un peu changé depuis, mais bon, en gros, c'est ça :-)


laetitia : 
ouhla un jour faudra avoir une discussion sérieuse tous les deux sur Peter Pan mais je laisse la place aux autres. Merci Henri.

Henri Loevenbruck :
 :-)
En gros, pour résumer, laetitia, je suis un mec très heureux de vivre, je chéris chaque seconde de ma vie, et j'ai donc des angoisses de mort assez terribles (j'en parle dans Le Syndrome Copernic)... La vieillesse étant l'annonciatrice de la mort, elle me fait peur elle aussi, et ce depuis que je suis gosse.

Ayumi : 
Quelle chanson magnifique que j'ai écoutée en boucle tellement de fois !

Selene : 

Alors, je vais donner la parole à aurélie

aurelie dl : 

Merci ^^
Donc coucou Henri je voulais savoir si tu avais l'intention de réécrire de la Fantasy?

Henri Loevenbruck : 
(attention, je suis désolé, mais je dois couper à 22h30 au plus tard, après mon ordinateur se transforme en citrouille...)

Aurélie, je ne sais pas. Peut-être. Plus ou moins... Disons que de la Fantasy pure et dure, pas tout de suite... Mais j'ai un roman en préparation, Les Loups de la Commune, qui fait écho à mes deux trilogies de Fantasy, et qui est pas loin d'en être, même s'il se passe au 19ème siècle.

aurelie dl : 
ok merci beaucoup. Bon on va encore avoir plein de livres à lire alors ^^
Rayhina :
J'ai une petite question

Henri Loevenbruck : 
oui :-)

Rayhina : 
Quelle est la surprise ?

Henri Loevenbruck : 
Vous la verrez à 22h30.
:-)

Selene : 
Il me semble que c'était à LaureDelpas

LaureDelpas : 
tu es écrivain mais aussi auteur compositeur et surtout interprète, tu te doutes de ma question Henri...

Henri Loevenbruck : 
à quand l'album ? C'est ça ? ;-)

LaureDelpas : 
Ha ben ça je connais la réponse. Mais surtout, quand re-consacreras-tu du temps à ce projet afin de réunir la somme sur Akamusic ?

Henri Loevenbruck : 
Pas tout de suite malheureusement... Je suis complètement pris par le projet SERUM, pour lequel je fais aussi de la musique...
Et qui aura beaucoup de surprises ;-)

LaureDelpas : 
l'album ce sera une fois la somme réunie, mais tu es inscrit depuis plus d'un an et on n'avance plus, je dis ON car je suis aussi dans le projet.

Henri Loevenbruck : 
Mais je pense me remettre dessus dès que je sortirai la tête du guidon.
Fin du printemps sans doute...
Et puis j'ai eu des contacts très intéressants, mais je ne peux pas vous en dire plus.

Ayumi : 
c'était donc ca le décompte sur facebook !

Henri Loevenbruck : 
Oui, Ayumi... Serum sort le 28 mars.

Selene : 
Il me semble que Léomète attends depuis longtemps maintenant.
je vais donc te laisser la parole Léomète si tu veux bien.

Léomète : 
Merci ! ;-)
Henri lors de l'écriture de vos romans êtes vous complètement seul ou faites vous lire vos pages par des personnes extérieures ?

Henri Loevenbruck : 
J'ai trois personnes proches à qui je le fais toujours lire : mon amoureuse, un ami scientifique, et un ami écrivain (dont les initiales sont BW, je sais pas si vous voyez de qui je veux parler). Ensuite, je fais un dîner, où les trois me disent ce qu'ils en ont pensé, et je retravaille mon texte avant de le donner à mon éditrice...
Ensuite vient le temps des corrections avec l'éditrice, et là, c'est souvent BEAUCOUP de boulot et d'allers-retours.

Léomète : 
Merci bien ! ;-) BW ? Bernard Werber ?

Henri Loevenbruck : 
Non Boris Wanker (ça ferait un joli nom d'auteur, ça, Boris Wanker... Oui, Léomète, c'est bien de Bernard dont je parlais... ;-)

Selene : 
Ayumi je t'en prie

Ayumi : 
Merci !
Où en est le clip dont tu avais parlé des Enfants de la Terre ?

Henri Loevenbruck : 
Attention, plus que 18 minutes avant mon départ (et votre cadeau)
Désolé de ne pouvoir rester plus longtemps, mais j'ai Fabrice Mazza à côté de moi qui me tape parce qu'on est en retard sur un texte qu'on doit rendre à J'Ai Lu pour Sérum... :-)
Aieuh (il vient de me taper encore)

LaureDelpas : 

rooooh Fabrice, arrête de distraire Henri, déjà que son temps est compté !

Henri Loevenbruck : 
Ayumi, eh bien, je ne sais pas si tu te souviens, mais un méchant monsieur sur Europe 1 m'avait fait annuler le tournage pour enregistrer une émission de radio... qu'il a ensuite lui-même annulée... Depuis, je n'ai pas trouvé le temps de ré-organiser ça :-(

LaureDelpas : 
ha oui je me souviens.

Henri Loevenbruck : 
Je suis obligé de faire une hiérarchie dans mes priorités, et mes romans passent toujours en second (en premier, c'est mes enfants). En troisième, la musique. En quatrième, ma PS3.

Ayumi : 
Tu aurais du demander à Faustine, elle est plus drôle et sympa. Pour Europe 1 je veux dire.

Henri Loevenbruck : 
Oui, Faustine est BEAUCOUP plus drôle, et je vais l'assiéger pour qu'elle nous invite Fabrice et moi dans son émission sur Europe 1.

Ayumi : 
ça c'est une super nouvelle, on ne s'ennuie pas avec elle ^^.

Henri Loevenbruck : 
D'autant que j'ai des dossiers sur elle, nous avons passé le nouvel an ensemble :-)

LaureDelpas : 
Tu ne vas pas prétendre que tu as du temps pour la PS3 ! En plus ça nous casse le mythe de l'écrivain.

laetitia : 
lol Non ça le rend normal.

Gab : 
ça casse pas du tout le mythe de l'écrivain, les écrivains sont des gros geek en puissance. Moi je trouve ça très beau.

Henri Loevenbruck : 
SI !!!! Non mais ! J'ai le droit de m'amuser de temps en temps, Laure, enfin !!! Uncharted 3 n'a plus de secrets pour moi.

Selene : 
Je vais laisser Henri décider de la personne qui lui posera la dernière question.

Henri Loevenbruck : 
Y a t il quelqu'un qui n'en a pas posé et qui aimerait ?
Gab, Nookie, Maïkeul n'ont pas posé de question.
Bookie, Maikeul, pardin pour l'ortaugraf.

Mallentang : 
Moi non plus ^^

Henri Loevenbruck : 
Et Mallentang non plus :-)
Et Elhéna.

Maïkeul : 
Je suis là ! J'ai une petite question justement si personne n'en a...

Henri Loevenbruck : 
Vas-y Maïkeul.

Maïkeul : 
J'aurais aimé savoir quel livre (hormis Peter Pan, ça on sait déjà) tu aurais aimé avoir écrit.

Henri Loevenbruck : 
Tous les romans que Romain Gary a écrit sous le nom d'Emile Ajar
Ce sont mes livres de chevet. C'est le moins qu'on puisse dire : j'ai même un portrait d'Emile Ajar au-dessus de ma tête de lit :-)
Et sinon j'aurais aimé écrire Le Grand livre des Enigmes.

laetitia : 

Tout ça pour que Fabrice ne tape plus. lol

Henri Loevenbruck : 
Plus que 8 minutes. Et 8 est un chiffre symbolique dans l'un de mes livres ;-)

Cile : 
Pas mdr pour le peu de temps qu'il nous reste...

LaureDelpas : 
ha oui le fameux 8.

laouretta : 
Même en 8 min, on n'aura jamais assez de temps pour poser toutes nos questions...
Il va falloir refaire une séance. ;-)

Henri Loevenbruck : 
Oui mais vous allez avoir un cadeau.

laetitia : 
youpiiiiiiiii

Cile : 
Le cadeau ! Le cadeau !

Henri Loevenbruck : 
Oui, on se refera une séance quand je serai un peu sorti de cette période de folie (Sérum, c'est SIX ROMANS, qui vont sortir en l'espace de 9 mois...) Et si vous voulez, on la fera avec Fabrice en ligne, il adore chatter.

LaureDelpas : 
Un travail de titan, ce Sérum.

Mallentang : 
Pas une question, juste dire que l'apothicaire est un des meilleurs livres que j'ai pu lire... :-)

Henri Loevenbruck : 
Merci Mallentang.
Allez, une dernière question ?

Rayhina : 
Est il prévu que Patrick Graham intègre la ligue ?

laetitia : 
Ou qu il y ait un mélange ligue et confrérie de l'imaginaire, histoire de mélanger nous les filles à vous les garçons ? ptdr ok je sors...

Henri Loevenbruck : 
Haha... Patrick a fait partie de la ligue pendant quelques mois... Mais il a souhaité la quitter car elle ne correspondait pas à ce qu'il attendait... Nous sommes restés amis, évidemment, mais il est vrai qu'il n'était pas dans le même état d'esprit sur ce sujet là... La ligue, il faut bien être honnête, est avant tout une bande de potes qui discutent, se soutiennent... Patrick attendait quelque chose de plus professionnel...

Cile : 
Bonne suggestion Laetitia ! Il me semble que la ligue manque cruellement de présence féminine ;-)

laetitia : 
Il n'empêche que ce serait sympa.

Rayhina : 
Mille merci d'avoir répondu.

Henri Loevenbruck : 
Ben, y'a Eric Giacometti et Jacques Ravenne, comme filles.

Cile : 
Je suis sûre qu'Eric et Jacques apprécieront lol.

Eludéïssée : 
Le thriller est il un genre mineur (par rapport au polar) ?

Henri Loevenbruck : 
@Eludéissée : oui, c'est même un genre en ré mineur, comme Tocata et fugue.

Vous êtes prêts pour votre cadeau ?

aurelie dl :
oui !!

Selene : 
Bien sur !!

Léomète : 
OUI !!!

Henri Loevenbruck : 
***** adresse censurée *****.jpg
Et voilà ;-)
Note : (Pour ceux qui n'ont pas eu le privilège de cliquer sur ce lien le soir de l'interview, sachez qu'il s'agissait de la couverture du premier tome de Sérum. )

Cile : 
Henri, je vous ai envoyé un MP sur FB comme convenu. Merci pour votre disponibilité ! Encore beaucoup de succès pour l'avenir !

Henri Loevenbruck : 
Merci à tous, c'était un plaisir, et j'espère que le cadeau vous plaira. Attention, c'est que pour vous ! Ne le faites pas circuler, et ça ne restera pas en ligne plus de dix minutes....

aurelie dl : 

ouah !!!!

laetitia : 
merciiiii !

Léomète : 
Ça me fait penser au syndrome copernic !

Gab : 
Couverture en avant-première, ça c'est beau ! Merci bien !

Lana : 
Merci pour ce cadeau, Henri !

Selene : 
Merci pour le cadeau, c'est un honneur d'être privilégié.

LaureDelpas : 
YEAH

laetitia : 
trop fort!!!

Henri Loevenbruck : 
Rendez-vous le 28 mars ;-)

Cile : 
Merci pour le cadeau !!!!

 Selene : 
Je vais devoir clore la séance malheureusement.

Lana : 
Un immense merci pour cet agréable moment. En espérant que nous aurons l'occasion de vous accueillir à nouveau. N'hésitez pas à parler de nous à vos amis, Fabrice Mazza et... BW.

Mallentang : 
Merciiiiii !

Selene : 
Je vous remercie pour votre disponibilité

Henri Loevenbruck : 
BISOUS à TOUS ! (oui Fabrice, ça va, j'arrive... )
Fin de la séance : [22:31:13 16/02/12]


** Tous droits réservés au blog Les Chroniques de Lana ** 

 Ne pas utiliser sans autorisation. Merci. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire