menu déroulant essai

Rechercher dans ce blog

mardi 22 janvier 2013

Mon avis sur "Casa HowHard 5" [Public averti]


46 pages (Couverture cartonnée)
 Format : Bande-dessinée
Editeur : Dynamite (éditions La Musardine) (2012)
Origine : Italie
Traduction française : Bernard Joubert
Collection : Canicule
ISBN : 978-2-915101-83-6



 ***ATTENTION !***
***DESTINE A UN PUBLIC AVERTI !***


Voici mon avis sur :

« Casa HowHard tome 5» de Baldazzini.


Tout d'abord parlons de la couverture du livre :

L'illustration de couverture donne tout de suite le ton : cette bande-dessinée est destinée à un public adulte. N'espérez pas feuilleter cet ouvrage discrètement dans les transports en commun. Et par pitié, veillez à ne pas laisser traîner ce livre sous les yeux innocents de vos bambins si vous en avez. Votre réputation auprès des maîtresses de vos enfants risquerait d'en prendre un sacré coup et vous risqueriez de choquer votre précieuse progéniture. ^^
Hum... Pardonnez-moi cet égarement mais je pense qu'il était tout à fait indispensable de vous avertir. ;-)

Et plutôt deux fois qu'une !

Je vais vous avouer que j'ai moi-même été drôlement surprise en découvrant la couverture de près. Bien sûr, je m'attendais à une bande-dessinée érotique, mais je peux vous assurer que j'ai poussé un "Oh, my God !" (A ne pas confondre avec "Oh, my gode." ^^) lorsque j'ai ouvert le paquet. Pourquoi ? Hum... En fait je n'avais pas vu un petit détail : jetez donc un oeil à la photo de couverture, juste au niveau des culottes des demoiselles... Alors ? Vous avez vu ? ^^ Vous ne trouvez pas que ces créatures à demi-nues en ont un peu trop dans la culotte ? ^^


Voici le texte figurant au dos du volume :

« Nous nous trouvons dans un monde sexuel d'une sérénité qui nous prend à la gorge, comme si nous étions face au spectacle d'un paradis non pas perdu, mais pas encore trouvé...
Baldazzini est un ange qui nous laisse entrevoir le rêve aveuglant de nos désirs.
Moebius »



Passons à mon avis sur le livre.

Revenons un peu sur les particularités des personnages de cette bande-dessinée. Le choc de la découverte passé, je me suis dit qu'après tout c'était un concept original : des femmes ayant à la fois des attributs féminins (et quels attributs ! Mon Dieu ! ^^) et des attributs masculins (Ben oui, comme je vous le disais, elles en ont dans la culotte ces filles ! ^^).
Vous ne trouverez pas la moindre trace d'hommes et de femmes tels que nous les connaissons. Tous les personnages sont des sortes d'hybrides homme/femme.
Bref, l'idée me semblait intéressante.

Mon homme a été le premier à lire cette bande-dessinée (il adore les bds et c'est un peu lui qui m'a incitée à cocher cet ouvrage dans la liste de propositions de Babelio : il avait envie de voir ce que pouvait donner une bande-dessinée érotique.). Lorsque, alors qu'il était en pleine lecture, j'ai vu les yeux qu'il faisait, que j'ai entendu ses petits ricanements étouffés, je me suis dit "Aïe ! Je pense que je vais avoir du mal à chroniquer ce livre.".

Mais j'ai pris mon courage à deux mains et je l'ai lu jusqu'à la dernière page.

Les graphismes sont assez sympas mais je trouve qu'ils manquent de couleurs.
Concernant l'histoire par elle-même j'ai un peu été déconcertée : le récit n'a ni queue ni tête (enfin, si, des queues on en trouve à foison ! ^^). Mais en y réfléchissant bien, cette bande-dessinée n'est pas une histoire véritable mais plutôt l'expression d'un rêve débridé, d'un fantasme délirant de l'auteur.

Personnellement, les premières pages m'ont fait sourire mais au fil de ma lecture je me suis un peu lassée de toutes ces érections. Le sperme coule à flot ! Limite aurait-on envie de prendre un mouchoir en papier pour éponger les pages par peur que le liquide séminal ne finisse par dégouliner sur son pantalon. ^^
Les demoiselles mises en scène se promènent la bite à l'air (tralalère ! ^^). La mode vestimentaire étant aux shorts, robes et pantalons laissant respirer l'entre-jambe en permanence.

La moindre discussion tourne forcément en orgie. Peut-être cela peut-il se révéler excitant pour la gent masculine (encore que... mon homme a trouvé refroidissant et légèrement choquant le mélange androgyne. Mais certains apprécieront peut-être. Tous les goûts sont dans la nature après tout. ;-) ) ?
Attention ! Les scènes basculent très vite dans le porno, dépassant allègrement les limites de l'érotique. ;-)



En conclusion :

Sans être véritablement déçue, je n'ai pas été emballée à 100%. Pourtant l'idée me semblait prometteuse. Mais quand je lis un ouvrage j'attache beaucoup d'importance à l'histoire et aux personnages. Pour les personnages, ça aurait pu le faire (même si le comportement obsessionnel de chacun d'eux  a fini par m'agacer un peu) mais le scénario est quant à lui quasiment inexistant.

Si comme moi vous accordez surtout de l'importance à l'histoire, passez votre chemin. Si en revanche vous êtes amateur de porno, hentai et autres joyeusetés dans le même genre, vous serez sûrement en mesure d'apprécier pleinement cet ouvrage. Dans ce cas, n'hésitez pas à tenter l'expérience. ;-)


Je tiens à remercier  Babelio ainsi que les éditions La Musardine (Dynamite) pour m'avoir permis de découvrir cette bande-dessinée.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire