menu déroulant essai

Rechercher dans ce blog

jeudi 1 août 2013

Ce n'est qu'un au revoir...


Deux bonnes années se sont écoulées depuis la création du blog « Les Chroniques de Lana ».
Près d'une centaine d'ouvrages ont été chroniqués ou sont en phase de l'être très bientôt.
Des heures passées à m'immerger dans des univers fabuleux, effrayants, instructifs, distrayants, excitants... mais surtout un temps fou à réfléchir, rédiger, mettre en forme mes avis, m'arracher les cheveux lors des survenues intempestives de bugs...

Tout ce temps employé à la lecture et la chronique d'ouvrages a vraiment été une expérience enrichissante.

Cependant, durant tous ces mois, ces semaines, ces jours, ces heures, je me suis enfermée dans un carcan diabolique. Chaque nouvelle proposition de lecture a été une tentation à laquelle je n'ai jamais vraiment réussi à résister. Les ouvrages sont arrivés toujours plus nombreux, me forçant à bafouer la règle que je m'étais fixée au départ : une lecture en partenariat par mois. Oui, comme beaucoup de blogueuses-chroniqueuses je me suis laissée piéger par le désir de lire toujours plus et de faire connaître un maximum d'ouvrages à mes visiteurs.

Ces deux années, je ne les regrette pas le moins du monde. Je tiens d'ailleurs à remercier tous les éditeurs, les auteurs et les attachés de presse qui m'ont accordé leur confiance et m'ont permis de découvrir des ouvrages variés de grande qualité.

Mais il y a des moments dans la vie où il faut savoir faire des choix.

En début d'année, j'avais renoncé à l'administration du forum l'Alchimie des mots, pensant naïvement que cela suffirait à me dégager du temps pour me remettre à écrire. Malheureusement, le temps que j'ai réussi à dégager a été entièrement vampirisé par la tenue de mon blog, mes lectures et mes rédactions de chroniques (en plus de m'occuper de ma petite famille). Aujourd'hui, j'ai donc pris la décision de redéfinir mes priorités : ma famille et l'écriture.

Donc, après avoir longuement réfléchi, j'ai pris une grande décision : je vais prendre une année sabbatique.

Une année que j'emploierai à la réécriture de mon propre roman.
Ce roman qui était à deux doigts de passer sous les presses de l'imprimeur, avant que l'éditeur ne mette la clé sous la porte. Ce roman qui, au fil de ma progression littéraire, m'a semblé de plus en plus bourré de défauts. Ce roman qui, à mes yeux, doit absolument passer par une phase de réécriture pour en faire un bon roman.
Cette histoire, ces personnages, méritent un véritable lifting avant de repartir dans la jungle de l'édition. Je veux leur donner toutes les chances de réussir à séduire un nouvel éditeur et des lecteurs. C'est pour cela que je souhaite suspendre mes activités de blogueuse et me consacrer à nouveau exclusivement à l'écriture.

De ce fait, à partir d'aujourd'hui, je n'accepterai pas de nouvelles lectures en partenariat.

Cependant, je tiens à rassurer les éditeurs qui m'ont déjà envoyé leurs ouvrages : j'honorerai tous mes partenariats en cours, même si je dois prendre un peu plus de temps pour publier mes avis.

Je vous remercie tous de m'avoir accompagnée durant ces deux années de chroniques.
Je remercie les éditeurs et les auteurs pour leur générosité et toutes les belles découvertes que j'ai pu faire.
Je les remercie pour l'excellent contact que nous avons pu avoir ensemble (Je pense en particulier, à Silvana, Fanny et le reste du service presse de J'ai Lu, mais aussi à Laetitia du service presse de Place des éditeurs ou encore, plus récemment, à Brigitte des éditions Casterman et Flammarion, à Frédéric Livyns, à Tiffany Schneuwly, à Maxime Frantini... la liste est longue !).
Je tiens aussi à remercier le forum Club de lecture et Karine, ainsi que Babelio, qui m'ont permis de faire mes premiers pas dans ce monde fabuleux des lectures en partenariat.
Enfin, un grand merci à tous les visiteurs du blog, ainsi qu'à mes amis blogueurs et auteurs.

Ceci n'est qu'un au revoir.
Je vous tiendrai au courant lorsque mon roman sera fin prêt à être jeté dans la gueule du monde de l'édition.

En attendant, n'hésitez pas à relire les chroniques et les interviews présentes sur le blog. ;-)

A bientôt !

2 commentaires:

  1. C'est à la fois une triste et une bonne nouvelle.

    Triste parce que tes chroniques nous manquent déjà, que tu étais de mes rares soutiens, et que ton oeil avisé avait le mérite de l'objectivité, dépourvu de toute astreinte commerciale ou idéologie.

    Mais c'est aussi une bonne nouvelle parce que ton roman mérite que tu lui donnes la vie et que tu t'en occupes aussi bien que tout ce à qui ou à quoi tu as déjà donné la vie.

    C'est une bonne nouvelle parce que dans ce monde, l'important, c'est créer, que c'est le seule héritage que nous laissons derrière nous, notre seule véritable possibilité de grandir aux yeux de l'univers.

    Alors tu as raison de prendre ton bâton de pélerin et d'arpenter la route de l'écriture. Bon courage, et n'oublie pas que si tu as besoin d'un coup de main, je serai ravi de t'aider.

    Maxime Frantini

    RépondreSupprimer
  2. Merci Ylian.

    Ton message me va droit au coeur.

    Je suis tout à fait d'accord avec toi : écrire un roman c'est un peu comme donner naissance à un enfant.

    L'avantage de la grossesse littéraire, c'est qu'on ne prend pas de kilos. ^^

    J'espère que de ton côté tu trouveras bientôt le moyen de faire connaître massivement tes romans qui, comme je l'ai déjà dit maintes et maintes fois, méritent vraiment de sortir de l'ombre. Bien entendu, les sujets brûlants de l'actualité ont toujours du mal à trouver grâce aux yeux des éditeurs frileux. Je trouve vraiment scandaleux qu'on préfère publier et promouvoir des "romans" de personnalités comme Loana, DSK ou encore Nabilla plutôt que de donner leur chance à des romans comme les tiens.

    Surtout, ne lâche rien et continue ton combat ! ;-)

    @ bientôt !

    RépondreSupprimer