menu déroulant essai

Rechercher dans ce blog

mercredi 17 août 2011

"L'évangile des damnés", tomes 1 et 2 d'Alick


Tome  1 : 398 pages --------- Tome 2 : 409 pages
Editeur : Les 2 encres 
Dates de parution : 
tome 1 : mars 2010 ---- tome 2 : octobre 2010
Origine : France
Version originale

Voici mon avis concernant "L'évangile des damnés" tomes 1 et 2 de Alick.
Jetons tout d'abord un oeil aux couvertures.
Les couvertures des deux tomes ont une structure identique et forment un tout harmonieux. Sur chacune d'elles figurent une illustration représentant les personnages centraux de chaque tome : Ange et Elina pour le tome 1, Yann pour le second volet. Nous retrouvons plusieurs symboles qui revêtent une très grande importance tout au long de cette saga : le rouleau en parchemin, représentation du fameux Evangile des Damnés qui se trouve à l'origine de toute cette histoire, mais aussi l'oeil (là, je ne vous dis rien pour ne pas tout dévoiler !) ou encore les quatre points lumineux représentant très certainement les quatre castes dont il est question dans ces romans.

Voici le résumé figurant au dos du tome 1 :
"Trois ans après le décès de sa mère des suites d'un cancer, c'est au tour de son père de disparaître dans des conditions étranges. Ange touche vraiment le fond lorsque sa fiancée le quitte de manière magistrale pour un autre. Sa tristesse attire alors à lui une inconnue d'une beauté sans égale. Après son accident, elle le suivra jusque dans sa chambre d'hôpital où, plongé dans un coma mortel, elle lui redonnera la vie par son sang. Investi de son nouveau pouvoir, Ange apprendra les règles des siens pour survivre. Mais un terrible danger le menace et il se retrouve impliqué dans un complot d'envergure planétaire, le Jehad. Amour, haine, trahison, luxe, sexe et volupté seront ainsi mêlés à un combat fratricide en plein coeur de Paris."

Mon avis concernant ce premier volet :
J'ai beaucoup apprécié le style de l'auteur : riche et travaillé tout en restant très accessible. Sa vision personnelle du vampire est plutôt intéressante, bien pensée et originale : quelle bonne idée d'avoir créé différentes castes vampiriques avec chacune ses particularités ! Par exemple : certains peuvent se promener en plein jour sans craindre la lumière du soleil, d'autres non. Les vampires d'Alick ne craignent ni les crucifix, ni l'ail. Ils sont de terribles combattants et n'hésitent pas à sortir leurs sabres pour défendre leur cause. D'ailleurs, ces vampires ne s'appellent pas "vampires". Alick a choisi de les désigner sous le terme "d'éveillés". Ceci aura une très grande importance pour l'histoire.

Le personnage d'Ange m'a paru un peu fade au début mais, au fil des pages, il a su gagner mon intérêt. Ce qui m'a particulièrement plu a été l'histoire d'amour impossible entre Ange et Elina. Un hommage certain aux célèbres amants de Vérone que rien ne pouvaient séparer...

Je ne ferais qu'un seul reproche à ce premier tome : la trop grande richesse des informations concernant l'organisation des castes d'Eveillés. On sent que l'auteur a écrit ce roman avec passion et qu'il se faisait un plaisir de nous raconter les moindres petits détails mais, trop d'informations et de noms à retenir d'un seul coup peut provoquer une sorte d'indigestion culturelle. A mon avis, il aurait été préférable de distiller un peu plus les informations. Mais, peut-être cela était-il impossible à faire ?

Malgré ce tout petit bémol, ce fut un premier volet très agréable à découvrir qui m'a tout de suite donné l'envie de lire la suite. Par chance, je possédais le tome 2 ! Je me suis donc empressée d'en commencer la lecture.


Voici le résumé figurant au dos du tome 2 :
"Ange... Son accident a tout changé. Plongé au coeur du complot par la "nuit des Maîtres", Yann, son ami de toujours, intègre le Centre. Durant son année d'apprentissage il découvre une vérité essentielle à son combat et en ressort transformé. Bien plus impliqué qu'il ne le croit, il subit de plein fouet les vicissitudes du Jehad et devient l'ennemi public numéro 1. Son périple le conduit à créer une alliance à l'intérieur de laquelle humains, hybrides et Eveillés s'engagent côte à côte. Mais qui est vraiment leur ennemi ? Et d'où vient cette Force indomptable qui les gouverne tous ?"

Mon avis concernant ce deuxième volet :
Ce deuxième tome gravite autour d'un personnage principal : Yann, le fidèle ami d'Ange que l'on a pu découvrir dans le tome 1. Un tome 2 beaucoup plus puissant que son prédécesseur, tant au niveau du style de l'auteur, des personnages que de l'intrigue en elle-même. L'auteur a gagné en assurance et ça se ressent dans son écriture plus mûre. Les personnages sont plus fouillés, plus intéressants, plus captivants, plus actifs que dans le premier volet. Le rythme de l'intrigue est plus haletant, plus intense, plus surprenant. 
J'avais fini par apprécier le personnage d'Ange dans le premier volet mais ma préférence va, et de loin, au Yann de ce deuxième tome. Yann va gagner en profondeur et en force au fil des épreuves qu'il devra affronter. Il va vivre une véritable transformation, bien au-delà de ce que l'on aurait pu imaginer ! Il va toucher le fond et, alors qu'on pense qu'il ne peut pas tomber plus bas, il continue de chuter encore et encore, ressortant grandi après chaque nouvelle épreuve. 
Un tome 2 plein de surprises, d'action, d'amour, d'émotion, de mort... bref, un véritable petit cocktail explosif pour notre plus grand plaisir de lecteur !
Un petit bémol cependant : tout comme dans le tome 1, certaines explications sont difficiles à assimiler pour quelqu'un qui est totalement étranger au monde des camps de formation militaire. Mais, on peut pardonner ce petit excès à l'auteur quand on lit sa biographie. ;-) "Son diplôme de génie électrotechnique en poche, il s'engage sous les drapeaux et accède au grade de Maréchal des Logis, mais préfère revenir rapidement à la vie civile où il devient tour à tour commercial chez Air France, conseiller de clientèle chez Orange, puis responsable flotte automobile chez Atlantic et enfin Gardien de la Paix".


En conclusion :  
Une trilogie dont les deux premiers tomes sont plutôt réussis. Si l'auteur continue sur la même lancée, le troisième tome promet d'être un véritable feu d'artifice ! 
Une lecture que je conseille tout particulièrement aux adeptes d'histoires vampiriques et qui sont à la recherche d'innovation. 
 J'espère vivement pouvoir lire le troisième volet qui clôture cette trilogie.


Je remercie chaleureusement Alick pour avoir écrit cette trilogie dont j'ai eu l'immense chance de pouvoir gagner les deux premiers tomes dédicacés lors d'un concours. Dédicaces qui témoignent, une fois de plus, de la grande générosité de cet écrivain. ;-)

--------------------------------
Important : le tome 3 de "L'évangile des Damnés" sera publié aux éditions Rebelle.
Cette maison prévoit apparemment de rééditer les deux premiers tomes de la trilogie afin que vous puissiez avoir trois tomes assortis dans votre bibliothèque.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire